24 septembre 2015 Olivier Riguel

ENZO AU CINEMA

ENZO L’INSAISISSABLE se prépare à investir toutes les salles de cinémas UGC en Île de France avec un spot publicitaire superbe, à partir du 30/09 !

Avec son spectacle Au-dela des illusions, ENZO va révolutionner la magie sur scène au Casino de Paris du 22 octobre au 1er novembre. Un spectacle d’un nouveau genre, à ne manquer sous aucun prétexte !

Quelques temps forts du spectacle expliqués par ENZO

« Je revisite l’illusion de la femme coupée en deux qui sera totalement différente de ce que l’on a pu voir auparavant. Dans ma version, la femme sera coupée à la verticale et de manière symétrique. » « Dans le numéro de l’Equilibrium, je présente la première illusion dont j’ai dessiné les plans ; il s’agit d’une sorte de jeu de construction géant où les éléments sont empilés dans un équilibre impossible qui me soutient à 5 mètres du sol sur la pointe de mon talon ».

« Je me lance le défi de faire apparaître à l’intérieur du Casino de Paris un véritable hélicoptère dont l’envergure est proche de la taille de la scène ! » « Mais le clou du spectacle et la grande nouveauté dans ce show c’est mon voyage dans le temps. Je m’apprête à tenter une expérience unique au monde qui me fera voyager dans le temps et bouleversera le cadre spatio-temporel. Défiant les lois de la physique, ce tour se réalisera à l’aide de bobines Tesla qui me « transmettront » plus de 12 millions de volts pour me permettre de traverser l’espace-temps. Cette machine génèrera un champ magnétique d’une puissance telle que certains spectateurs devront quitter la salle : les femmes enceintes, les porteurs de prothèses auditives ou de pacemaker… Me déplacer en un instant dans l’espace ou le temps était un défi sur lequel j’ai longtemps travaillé. Aujourd’hui, je suis en mesure de prouver qu’il ne s’agit plus d’une simple idée sur plan mais que le résultat est réel ».

La frontière de l’illusion est dépassée. Ces expériences resteront ancrées à jamais dans l’esprit du public. En défi ant le temps, l’espace et la matière, Enzo remet en question les lois de la physique, mais aussi et surtout nos certitudes? Mais peut-on jouer impunément avec l’ordre des choses ? Et si ces expériences n’étaient pas de simples illusions ?

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,