19 janvier 2016 Olivier Riguel

ILLUSIONNISTE CONFIRME

Enzo l’insaisissable, le David Copperfield français !

Enzo l’insaisissable n’a que 26 ans, mais il est déjà un illusionniste confirmé avec plus de 1.000 représentations à son actif. Lui qui a découvert la magie il y a presque vingt ans, en a mis quinze à élaborer son spectacle actuel, qu’il joue du 4 au 20 janvier aux Folies Bergères. Au programme, pas de magie simple, mais d’ambitieux tours comme faire apparaître un hélicoptère sur scène ou bien remonter le temps.

Jean-Marie Marchaut et Marjorie Marcillac – 18/01/2016

Pour en savoir plus sur le spectacle :

 Proposer sa propre version des numéros qui ont fait naître en lui cette vocation était incontournable pour Enzo. Il ne pouvait pas se produire sur une grande scène parisienne sans montrer sa propre interprétation de l’art de l’escapologie ou réaliser le numéro qui l’avait tant fait rêver. Mais il était essentiel pour lui d’aller encore plus loin, jusqu’à casser les codes de la magie. En effet, alors que la plupart des magiciens entretiennent avec soin le mystère de leurs illusions, Enzo s’amuse à dévoiler certains de ses secrets pour jouer avec l’attention du public. Ainsi, il n’hésite pas à revêtir une combinaison blanche pour que le public puisse suivre ses déplacements dans son numéro de la chaise de Kolta*.
Pour le tour de la lévitation, Enzo choisit une jeune femme dans le public ; alors qu’elle est allongée devant lui, il parvient à faire tourner son corps dans les airs à 360°. Dans sa version de l’escapologie, Enzo tente une évasion à haut risque. Il s’enferme dans un coffre-fort chargé d’explosifs d’où il doit s’échapper en moins de 30 secondes durant lesquelles le spectateur est tenu en haleine. Un autre numéro culte qu’Enzo
se devait de réaliser sur scène est le numéro de la femme coupée en deux. Tout le monde connait ce numéro pendant lequel une femme est séparée en deux parties au niveau du bassin. Pour son spectacle, Enzo se lance le défi de couper la femme non pas à l’horizontale comme on a l’habitude de le voir, mais à la verticale : « Je revisite l’illusion de la femme coupée en deux qui sera totalement différente de ce que l’on a pu voir
auparavant. Dans ma version et pour la première fois en France, la femme sera coupée à la verticale et de manière symétrique. Un numéro unique qui n’a jamais été réalisé de la sorte à ce jour ».

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,